La boulimie et l’hyperphagie sont considérés comme les troubles alimentaires les plus répandus, et pourtant les moins bien pris en charge, sûrement dû au fait que les corps des personnes qui en souffrent semblent moins inquiétants qui ceux qui souffriraient d’anorexie avec une importante dénutrition.

8/ Dormez suffisamment

La faim et le sommeil sont intimement liés, et les études montrent que les personnes de troubles alimentaires sont plus enclines à des épisodes de troubles du sommeil.

En dormant suffisamment, nous nous prémunissons d’épisodes de fringales et inversement, en mangeant suffisamment à chaque repas, nous nous garantissons un meilleur sommeil.

9/ Tenez un carnet alimentaire et un journal d’émotions

Tenir un journal des prises alimentaires et des humeurs associées peut vous aider à identifier les déclencheurs émotionnels et alimentaires potentiels des compulsions alimentaires, ou au contraire à constater les contextes qui favorisent votre bien-être.

De plus en plus d’études démontrent le bénéfice d’applications telles que Feeleat dans la réduction des épisodes de crises boulimiques ou hyperphagiques.

Feeleat vous accompagne dans cette démarche, et vous permet même de partager ces informations avec votre équipe thérapeutique.

10/ Demandez de l’aide

Bien que les points ci-dessus puissent vous aider, les troubles du comportement alimentaire nécessitent un suivi médical pluri-disciplinaire, incluant un somaticien (médecin généraliste), un suivi psychologique (psychiatre ou psychologue) et un suivi nutritionnel (diététicien ou médecin nutritionniste).

Vous souhaitez partager votre histoire avec la communauté, nous parler d’une initiative qui vous tient à coeur et qui pourrait venir en aide à nos lecteurs ? Ecrivez-nous !

#feeleatfamily


Choisissez les bonnes aides !
Feeleat est un ensemble d’outils dédiés à votre guérison. Application, communauté d’entraide sur les réseaux sociaux, blog avec témoignages, et beaucoup de nouvelles aides à venir !